Nouveau record au Baseball

C’est la rencontre la plus longue de l’histoire des finales de la ligue de baseball américaine, la MLB : les Los Angeles Dodgers ont remporté le match 3 des World Series en dominant les Boston Red Sox après plus de sept heures de jeu, dans la nuit de vendredi à samedi.

Vous trouvez déjà bien trop long ce film qui dépasse la très “marketée” heure et demie ou bien ce duel de 16e de finale de Coupe de la Ligue qui s’éternise jusqu’aux tirs aux buts ? Vous allez devoir réviser vos standards : aux Etats-Unis, un match comptant pour la finale (en sept rounds) du championnat de baseball s’est achevé au bout de 7 heures et 20 minutes !

Les Los Angeles Dodgers ont remporté, dans la nuit de vendredi à samedi le match N.3 des World Series 3 à 2 face aux Boston Red Sox après plus de sept heures de jeu et 18 “innings” (manche en français), lors de ce qui est tout simplement devenu match le plus long de l’histoire des finales de la Ligue majeure de baseball (MLB).

Record largement battu
Avant cette rencontre, le match le plus long des World Series avait duré six heures et 23 minutes et n’avait pas dépassé le 14e innning.

Les Red Sox, meilleure équipe de la saison régulière avec 108 victoires, sont passés tout près de la victoire dans une rencontre émaillée d’erreurs et de rebondissements. Ils pensaient avoir pris l’avantage dans le 13e innning, avant que Max Muncy n’égalise à 2-2 à la suite d’une erreur de Boston. C’est ce même Muncy qui a donné la victoire aux Dodgers avec un home-run en 18e manche.

Boston mène toujours, 2 victoires à 1, mais Los Angeles peut égaliser dès samedi en remportant le match N.4 qui aura lieu de nouveau au Dodger Stadium. Les Red Sox convoitent le neuvième titre de leur histoire, la premier depuis 2013, tandis que le sixième et dernier sacre des Dodgers remonte à 1988.

Source: Lalsace