Mario Franco Cardinals Colmar

[Interview Baseball] Mario Franco signe chez les Cardinals de Colmar

C’est officiel ! L’un des fondateurs du Baseball Colmarien débarque chez les Cardinals. Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas (encore), Mario Franco est le “Monsieur Baseball” de Colmar. Mario a énormément oeuvré pour le développement du sport à Colmar à travers son travail et à son expérience en tant qu’ancien joueur pro en Italie. Mario Franco, dés cette année, proposera ses services de manager et de coach. Découvrez son parcours à travers cet entretien réalisé chez lui [Entretien réalisé par la Présidente des Cardinals, Gretel Bruzon].

Cardinals de Colmar : Peux-tu te présenter ?
Mario : Je m’appelle Mario Franco, 100% colmarien. Je suis né en 1955 à San Antonino di Susa dans la province de Turin en Italie.

Cardinals de Colmar : Comment as-tu connu ce sport ?
Mario : J’ai débuté le Baseball, très jeune, on m’a repéré à l’âge de 14 ans durant un entraînement de football (Et oui ! Allez comprendre 🙂 ), lors d’une relance à la main, par un coach de Baseball. Après ce lancer, ce dernier m’a invité à essayer ce sport. Juste pour vous donner une idée, c’était un sport qui venait tout juste d’émerger dans la région. Après quelques entraînements, j’ai commencé à prendre goût à ce sport.

Cardinals de Colmar : Peux-tu nous parler de ton parcours ?
Mario : J’ai débuté ma carrière de joueur professionnel en tant que Catcher (receveur). Notre équipe s’appelait “Les Angels”. Nos débuts étaient difficiles car nous débutions pour la plupart d’entre-nous. Pour contextualiser la chose, le club n’avait que deux années d’existence… Malgré notre manque d’expérience, nous avions fini 5ème du championnat.

Le Baseball n’était pas juste un simple sport pour nous, c’était une véritable histoire d’amour avec un grand A. Même en dehors de nos entraînements, nous passions notre temps à développer cette discipline dans notre ville de San Antonino. Pour vous donner un exemple de motivation, nous avons construit le terrain de Baseball avec nos propres mains et de A à Z. C’était un travail difficile mais on aimait ça, mes coéquipiers et moi-même.

Après plusieurs championnats remportés, malgré plusieurs demandes de grands clubs, je suis resté fidèle au Club des Angels… jusqu’à mon départ d’Italie en 1979 pour rejoindre la France. C’était un petit pincement au coeur car nous avions réussi à hisser notre club en D2 italienne. Un véritable exploit quand on sait d’où l’on vient…

Cardinals de Colmar : Sans indiscrétion, pour quelle raison as-tu quitté l’Italie ? 
Mario : Par amour 🙂 J’ai rejoins mon épouse pour venir vivre à Colmar, ma ville d’adoption, que je n’ai plus quitté depuis.

Cardinals de Colmar : Peux-tu nous en dire plus sur tes débuts à Colmar ?
Mario : Suite à une annonce “Sport 2000” dans les journaux. Ils recherchaient des jeunes pour la pratique du Baseball à Colmar, j’ai, tout de suite, saisi l’occasion pour proposer mes services d’entraîneur en 1983 (jusqu’en 2000). J’étais devenu Président du club de Baseball à Colmar également. Avec mon expérience en tant que sportif de haut niveau, j’ai pu continué à oeuvrer pour ma passion du Baseball, j’ai énormément investi et contribué au développement de cette discipline à Colmar. Par la suite, j’ai décidé de faire une “pause” pour me consacrer entièrement à ma famille. Mais le Baseball n’était jamais loin derrière…


Cardinals de Colmar : Pourquoi rejoindre les Cardinals de Colmar après ta “pause” ?
Mario : Pourquoi ? J’ai eu échos des exploits de ce club. Cela a réveillé, en moi, ma passion de Baseball que je n’ai jamais enterré. En observant ce club, j’ai tout de suite su que Les Cardinals étaient sérieux et ambitieux. Cela m’a fait pensé à mes débuts en Italie. J’y ai retrouvé la même passion chez les joueurs. Mais ce que j’aime, par dessus tout, dans ce club, c’est l’envie de faire monter Colmar à travers ce sport. L’an passé, j’ai su que le club avait remporté le Challenge Grand Est (en battant des villes comme Nancy, Metz, etc.), ça m’a fait énormément plaisir d’entendre cela. Je sais que c’est une équipe composée d’anciens pro, comme moi. J’ai également été surpris car la grande majorité des joueurs me connaissent et me respectent beaucoup, certains m’appelle même “Monsieur Baseball”. 🙂  En voyant cette amour et cette flamme pour le Baseball, tous les ingrédients étaient réunis pour me faire revenir sur le terrain. C’est ce qui m’a poussé à les rejoindre. Je pense qu’avec les Cardinals de Colmar, ce sport est sur la bonne voie. Je reste convaincu que Colmar est un réservoir inépuisable de futurs grands joueurs de Baseball et Softball. Il ne suffit que de moyens aujourd’hui…


⇒ Toute l’équipe des Cardinals remercie chaudement Mario Franco d’avoir accepté de répondre à nos questions.