Comprendre le Softball !

“On a mouillé le maillot” va sur le terrain pour s’essayer à tous les sports et pratiques physiques. Le but, faire découvrir lors d’une première approche un sport de façon la plus ludique possible. Histoire de donner à d’autres l’envie de s’initier…

Cette semaine, direction la halle des sports de l’Université de Dijon pour s’essayer au softball avec les Ducs, le petit frère du base-ball, avec quelques différences. On lance vers le bas et la balle est plus molle. Et ces différences sont importantes car on se sent de suite en confiance, plus à l’aise avec la balle, plus facile à appréhender.

Après quelques lancers, on s’essaye à la batte, quelques frappes à vide pour bien se positionner, notamment les jambes, et c’est parti. Et la encore, comme la balle est lancée vers le bas, elle parait plus facile à frapper…On est paré pour briller en match et faire des home-run, c’est à dire marquer un point.

Qu’est ce que le softball ?

Créé aux Etats-Unis pour permettre notamment aux joueurs de base-ball de continuer à s’entraîner l’hiver en salle, le softball ressemble beaucoup donc à son grand frère, sport roi aux Etats-Unis. Mais la balle est plus grande et plus molle, elle est toujours lancée au batteur « par-dessous », c’est-à-dire quand le bras est sous la hanche et tendu, la batte est d’un diamètre inférieure et le terrain est plus petit.

En France, les filles n’ont longtemps pu jouer qu’au baseball jusqu’à l’âge de 18 ans (ce n’est plus le cas depuis quelques années) se tournant alors vers softball. Il a été un sport olympique pour les femmes seulement jusqu’en 2008, et refera son apparition au programme olympique à Tokyo en 2020, le Japon étant très friand de ce sport.

Source: francetvinfo